Des médias français à propos d'Oscar Pistorius

Publié le par Mathilde

J'interromps momentanément la présentation de mes découvertes touristiques pour un petit billet inspiré de l'actualité. Hier, alors que j'écoutais France Inter, j'entends au flash d'infos de 11h, "stupeur en Afrique du Sud"... Je me demande ce qui a pu se passer, la réponse ne tarde pas. Oscar Pistorius aurait tué sa compagne dans leur appartement de Pretoria (ouf, mon moment de panique est passé). Tout le pays serait sous le choc après l'anonce de cet événement, étant donné le statut de star de l'athlète. Bon, je passerai sur l'ironie de la situation d'apprendre l'information par les médias français alors que je suis en Afrique du Sud (mais j'écoute plus la radio française que locale, donc rien de très surprenant). Ce qui m'a véritablement surprise c'est le traitement d'un tel événement par la radio française. Pourquoi y consacrer autant de temps d'antenne ? A chaque fois que j'allumais la radio ensuite, je tombais là dessus (okey, c'est le hasard, mais ça veut bien dire que l'information était souvent reprise), et ce matin, envoyé spécial à Pretoria pour donner les dernières nouvelles. Certes, c'est un événement "médiatique" car dramatique, et qui plus est concerne une personnalité sportive et une du monde du show-bizz. Mais je ne comprends vraiment pas ; pourquoi autant d'attention ? Ici, il me semble que l'impact de la nouvelle n'est pas aussi important que les médias étrangers le présentent (en tout cas pas de stupeur généralisée). D'ailleurs j'avais hier après midi un cours de criminologie, et nous n'y avons pas du tout fait référence. Peut être l'est-il plus dans le Nord-est du pays, mais le Cape Times, le journal local qui placarde les nouvelles de sa une dans les rues de la ville, n'en a pas fait son titre majeur. J'ai quand même pu voir un placard du Daily Voice cet après midi avec la mention "Oscar "shoots lover dead" ", mais c'est un tabloïd...

Alors d'où vient l'intérêt des français pour cette nouvelle ? Car c'est un sportif qui par son histoire avait un très bonne image ("le pauvre handicapé qui a du se battre pour qu'on accepte qu'il concoure avec des valides") et que les médias français se font un malin plaisir d'écorner l'image des sportifs un peu trop aimés par le public ? (Non, non, je n'ai pas en tête les événements handballistiques de l'automne dernier...) Parce que c'est l'occasion de rappeler que l'Afrique du Sud a le taux de criminalité le plus élevé au monde et que les citoyens possédent des armes pour se protéger, sans trop de discernement sur la question ? (aïe, je suis partie sans mon revolver, comment vais-je survivre ?) Ce ne sont que des hypothèses, j'ai du mal à croire que cela explique totalement "l'engouement" pour une telle nouvelle macabre, mais vraiment, je ne vois pas de raisons réelles. Si certains qui suivent de plus près l'actualité en France ont des pistes pour m'éclairer sur la question, je suis preneuse. Affaire à suivre en tout cas...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article